Espace dirigeant Espace licencié Boutique Presse Partenaires
Logo principal du site

Sortis en position très favorable des séries du matin, les patineuses et les patineurs de l’équipe de France de roller de vitesse ont connu des fortunes diverses cet après-midi dans leurs finales respectives. Martin Ferrié médaillé de bronze en finale du 10km élimination Seniors hommes, ainsi que les Juniors Aubane Plouhinec (deuxième) et Quentin Poujol (troisième) ouvrent le compteur des Bleus à l’issue de ce premier jour sur la piste de Montecchio Maggiore.

Les Seniors hommes sortaient des séries du 10km élimination sur une trajectoire idéale, celle de tutoyer le podium, voire mieux. Avec un Martin Ferrié premier de la deuxième série qualificative et un Timothy Loubinaud deuxième de la première série, la confiance était à son maximum. Pendant la finale du 10km élimination, Timothy Loubinaud jouait parfaitement son rôle de coéquipier. Mais la densité obligeait le duo tricolore à batailler pied à pied au sein du peloton contre les Colombiens, les Belges et un Livio Wenger (Suisse) des grands soirs.

Dans l’emballage final, Martin Ferrié se faisait un peu bouchonner, laissant filer Bart Swings (Belgique), mais aussi le très rapide Juan Mantilla (Colombie). Le Français se retrouvait alors au coude à coude avec Livio Wenger et Hugo Ramirez (Chili) dans la quête du bronze : il débloque le compteur de l’équipe de France Senior, bravo à lui et à son coéquipier du jour !

Ça devait être une belle finale pour le duo des Seniors femmes : elle laisse un goût d’inachevé. Marine Lefeuvre et Marie Dupuy, les deux fers de lance de la sélection tricolore avaient gagné leurs séries respectives ce matin. Fortes de cette confiance engrangée, elle faisaient logiquement figures de favorites ce soir. Mais une chute collective dans le peloton, provoquée par les deux Colombiennes, alors en tête du peloton à la moitié de la course, a mis fin à leurs rêves et leurs ambitions de ce premier jour de piste. Marine et Marie reviendront plus fortes, c’est certain, car elles sont en très grande forme.

Les Juniors peuvent être fiers de leurs courses

L’équipe de France Juniors entame le championnat de bien belle manière. Aubane Plouhinec a réussi à maîtriser parfaitement l’exercice du 10km points élimination. Bien épaulée par sa compatriote Violette Braun dans des moments cruciaux, Aubane remontait régulièrement pour aller scorer les plus gros points. Mais surtout, elle parvenait à s’extraire du reste du peloton dans l’emballage final pour sécuriser une belle médaille d’argent (et 11 points) derrière l’intouchable Colombienne Camila Giraldo Vasquez (24 points), et devant la Taiwanaise Chiaojung Lee (9 points).

Peu de temps après cette finale, c’était au tour de Quentin Poujol et d’Alexis Bodeven d’entrer en piste. Bien concentré sur l’objectif, Quentin marquait quelques points par-ci par-là tout au long de ce 10km points élimination, pour un temps « stagner » à 4 points. A l’avant, la bataille faisait rage entre le Colombien Carlos Pisciotti et le Tchèque Jilek Metodej : ils finiront aux deux premières places de la course avec respectivement 24 et 14 points. Pendant ce temps-là, Quentin attendait son heure, en l’occurrence le sprint final et les 3 points attribués à celui qui passe la ligne en première position. Grâce à un dépassement sur Pisciotti dans le dernier virage, le Français faisait passer son compteur de 4 à 7 points, de quoi remporter la médaille de bronze. Malheureusement de son côté, après un bon début de course, Alexis Bodeven, le second Français en piste, chutait lors d’une grosse chute collective et devait sortir de la piste car touché à l’épaule : il s’agit finalement une luxation qui le privera sans doute de la suite de ce championnat du monde…

Les sprinters si loin, si proches

Parfois, les classement ne suffisent pas à tout expliquer. Certes, nos sprinters de la catégorie Senior semblent un peu « loin » du podium final. Mais Mathilde Pedronno (6ème) et Maëlle Launé (7ème) ne sont qu’à 3/10ème de la médaille chez les Seniors femmes. Quant à Yvan Sivilier (13ème) et Elton de Souza (15ème), ils semblent encore plus loin, mais les temps sont très serrés chez les Seniors hommes et ils sont nombreux dans un seul dixième de secondes !

Chez les Juniors hommes, Noé Guyomarc’h s’adjuge la 9ème place à 5/10ème d’une médaille tandis qu’Arthur Lebaupin termine 17ème. Quant à Jeanne Frugier, elle termine 8ème à 4/10ème du podium chez les Juniors femmes, tandis que sa compatriote Lilou Tillagone-Vollard se classe 13ème. Souhaitons que ce chiffre 13 porte chance à nos Bleus dès demain, afin que ce championnat du monde soit définitivement lancé sur de bons rails – celui des podiums. Bravo encore une fois à Aubane Plouhinec, Quentin Poujol et Martin Ferrié qui ont définitivement montré le chemin à tout le monde !

Le site officiel du championnat du monde en Italie : https://movi2023.org
Lien sur World Skate : https://www.worldskate.org/events/upcoming-events/event/253.html

Article : Vincent Esnault 
Photos : Staff EDF